Collaboration d'individus
Collaborer avec nos fournisseurs

Définir clairement nos attentes vis-à-vis de nos fournisseurs. Améliorer
le quotidien en partenariat avec nos fournisseurs commence par mettre 
en place les bonnes procédures.

 

Collaborer avec nos fournisseurs

Définir clairement nos attentes vis-à-vis de nos fournisseurs. Améliorer le quotidien en partenariat avec nos fournisseurs commence par mettre en place les bonnes procédures.

Dans le cadre de notre norme en matière d'approvisionnement durable (PDF, 20KB), des politiques sont établies pour nos fournisseurs 3M dans les domaines de l'EHS, du transport, du travail/des ressources humaines et des matières approvisionnées. Ces politiques s'appliquent à la sélection et à la conservation de l'ensemble des fournisseurs offrant des biens et des services à 3M à travers le monde. Nous évaluons de manière sélective la performance de nos fournisseurs par rapport à ces politiques. En cas de non-respect, 3M tentera de travailler aux côtés du fournisseur concerné pour corriger la situation. Nous attendons du fournisseur qu'il développe un plan d'actions correctives pour mettre ses opérations en conformité. S'il ne développe pas un tel plan ou échoue à le mettre en œuvre, 3M se verra dans l'obligation de mettre un terme à la relation commerciale concernée.

En 2000, nous avions fixé pour objectif d'évaluer au moins 80 % du budget fournisseurs dans les pays suivants : Chine, Inde, Corée du Sud, Malaisie, Taïwan, Thaïlande, Brésil, Mexique, Russie et Turquie, afin de développer la conformité avec les normes 3M en matière d'EHS, de transport, de travail/ressources humaines d'ici 2015. En 2013, nous avons atteint cet objectif.

 


Minéraux de conflit

 

  • Parmi les questions abordées par les politiques relatives à la chaîne logistique de 3M figure le problème des « minéraux de conflit », issu de l'extraction de minéraux (notamment l'étain, le tantale et l'or) en République démocratique du Congo (RDC) utilisés pour financer des actes d'une extrême violence dans cette région. Ce problème a été à l'origine d'une obligation dans la loi américaine de réforme financière Dodd-Frank de 2010 stipulant que les entreprises américaines cotées en bourse doivent identifier la source des minéraux nécessaires au fonctionnement de la production des produits qu'ils fabriquent ou dont ils sous-traitent la fabrication.

    Le modèle de recherche raisonnable du pays d'origine et le programme d'audit préalable sur les minéraux de conflit de 3M sont décrits dans le formulaire de 3M figurant dans le rapport sur le développement durable et les minéraux de conflit pur l'année 2013, disponible auprès de la SEC.

    3M est membre du CFSI (« initiative pour un approvisionnement libre de conflit »), une initiative d'entreprises pour développer des systèmes de contrôle des fondeurs et des raffineurs par le biais d'audits indépendants dans le cadre du programme CFS (« fondeur libre de conflit ») du CFSI. 3M encourage ses fournisseurs et toute autre entreprise non encore membre à rejoindre le CFSI. Une participation accrue sur l'ensemble des chaînes logistiques renforcera les efforts de collaboration afin d'avoir davantage d'influence sur les fondeurs et les raffineurs pour les inciter à rejoindre le programme CFS et valider leur statut « libre du conflit en RDC ». Au-delà de l'engagement de 3M en faveur du CFSI et du programme CFS, l'entreprise a versé un don en janvier 2014 au profit du Fonds CFSI pour les fondeurs, qui offre une aide financière aux fondeurs subissant un premier audit annuel dans le cadre du programme CFS. Ce fonds encourage les fondeurs à rejoindre le programme CFS et valider leur statut « libre du conflit en RDC ».

    Des informations à l'attention des fournisseurs sont disponibles à partir du lien suivant : minéraux de conflit.

Suivez-nous
Changer de site
France - Français