1. Daniel Carlberg (Suède) - Maçonnerie

  • Daniel Carlberg (Suède) - Maçonnerie

    Background Background Background

    Daniel Carlberg (Suède) - Maçonnerie

    « Je compte participer à EuroSkills™ parce que j'adore ce que je fais. Ce sera aussi très amusant de faire partie de l'équipe suédoise, alors que nous sommes le pays organisateur. »

    Daniel Carlberg (Suède) - Maçonnerie

    « Je compte participer à EuroSkills™ parce que j'adore ce que je fais. Ce sera aussi très amusant de faire partie de l'équipe suédoise, alors que nous sommes le pays organisateur. »

    Daniel Carlberg (Suède) - Maçonnerie

    « Je compte participer à EuroSkills™ parce que j'adore ce que je fais. Ce sera aussi très amusant de faire partie de l'équipe suédoise, alors que nous sommes le pays organisateur. »

    • Daniel Carlberg

      Notre prochain candidat a 22 ans, il s'appelle Daniel et vient de Suède, le pays organisateur. Après l'obtention d'un diplôme de l'enseignement secondaire en 2013, il savait qu'il voulait s'orienter dans le bâtiment. Après avoir essayé différents métiers à l'école au cours du premier semestre, Daniel a décidé de devenir maçon et a déjà pu faire ses preuves dans son domaine au concours WorldSkills™ de Sao Paulo, en 2015.

      Pourquoi EuroSkills et que peut-on en attendre?

      « J'ai appris au WorldSkills qu'il n'est pas facile de concourir seul lorsque l'on est entouré de nombreux participants. Mais au bout du compte, vous ne devenez que meilleur, quel que soit votre classement. »

      Selon lui, Daniel s'est retrouvé à EuroSkills parce qu'il adore ce qu'il fait. Après avoir remporté le championnat de Suède, il a intégré l'équipe suédoise du WorldSkills et a rejoint le concours à Sao Paulo. Il y a également découvert les difficultés à entrer dans la compétition sous une grande pression, avec de nombreux participants et combien il est important de ne pas se laisser envahir par le stress du concours. Nous lui souhaitons bonne chance!

      Préparation

      « J'adore ce que je fais. Peu importe ce que je dois faire au travail ou à l'entraînement, mon seul objectif est de réaliser la tâche du mieux que je peux. »

      Bien sûr, Daniel sait qu'on ne réussit pas sans effort. Par conséquent, au cours des six derniers mois, pendant que les jeunes de son âge sortaient le week-end, Daniel restait à s'entraîner. Il retournera également à son ancienne école s'entrainer pendant six semaines à plein temps avant décembre, pour l'EuroSkills. Bien sûr, un tel engagement doit s'accompagner de soutien. Dans le cas de Daniel, c'est sa famille qui l'a soutenu avant qu'il ne choisisse son métier. Mais c'est bien le profond intérêt de Daniel pour son métier qui le fait réellement avancer.

      Selon vous, quel est le principal avantage à être candidat au WorldSkills?

      WorldSkills pour ouvrir des portes? Oui! Daniel a déjà tiré parti de sa participation au WorldSkills. Outre l'élargissement de ses connaissances professionnelles, il a acquis de nouvelles compétences et appris à maîtriser de nouvelles techniques, mais il est également profondément convaincu des opportunités personnelles que représente une participation au sein de l'une des équipes EuroSkills. Actuellement, il voyage dans toute la Suède pour parler de son expérience des WorldSkills et EuroSkills à des centaines de personnes. Il n'aurait pas osé imaginer cela un an plus tôt!

       
      DO NOT DELETE

      Euroskills 2016