1. Stefan Chistè (Italie) - solier-moquettiste

  • Stefan Chistè (Italie) - solier-moquettiste

    Background Background Background

    Stefan Chistè (Italie) - solier-moquettiste

    « J'ai effectué un stage comme solier dans la société de mon oncle, et cela m'a tellement plu que j'ai décidé d'en vivre. »

    Stefan Chistè (Italie) - solier-moquettiste

    « J'ai effectué un stage comme solier dans la société de mon oncle, et cela m'a tellement plu que j'ai décidé d'en vivre. »

    Stefan Chistè (Italie) - solier-moquettiste

    « J'ai effectué un stage comme solier dans la société de mon oncle, et cela m'a tellement plu que j'ai décidé d'en vivre. »

    • Stefan Chistè

      Stefan est un solier-moquettiste italien de 24 ans. Son seul objectif est de ramener chez lui la médaille d'or du concours EuroSkillsÔ de cette année. En 2012, il a participé au concours national, lors duquel il a brillamment passé tous les tests. Cette année, il a envie de mesurer ses compétences à celles des meilleurs d'Europe. Il est très reconnaissant de ce que le concours EuroSkills lui a apporté et souhaite devenir plus tard un mentor. « J'aimerais conseiller de nouveaux participants et leur faire profiter de ce que j'ai pu apprendre de mes expériences. »

      Attentes

      « Je veux gagner. C'est aussi simple que ça. »

      Stefan a remporté le championnat régional du Tyrol du Sud en 2012. Il a ensuite participé à un championnat européen en République Tchèque où il a fini quatrième. Cette année, il vise l'or. « Je pense vraiment que mon travail appliqué, ma précision et ma dextérité peuvent me permettre de gagner. J'ai un entraîneur génial qui a su trouver le mode d'apprentissage qui me convient. Et bien sûr, je n'oublie pas mes amis et mes proches. Leur soutien m'aide à me concentrer. »

      Préparation

      « J'ai un entraîneur génial qui a su trouver le mode d'apprentissage qui me convient. Il m'a beaucoup appris et nos séances d'entraînement m'ont été extrêmement utiles. »

      Afin de préparer les prochaines olympiades EuroSkillsÔ, Stefan voit son mentor, Andreas, deux à trois fois par semaine. Ils s'entraînent sur le modèle qui sera utilisé à Göteborg. Stefan l'essaie d'abord lui-même et évalue ensuite son travail avec son mentor. « Nous évaluons ensemble ce que j'ai fait, les erreurs que j'ai commises et la façon de les corriger. »

      Déclaration du mentor

      « Pendant l'entraînement, Stefan s'applique à réaliser toutes ses tâches avec sérieux, mais parfois il va trop vite et son travail est moins précis. C'est pourquoi nous concentrons actuellement notre entraînement sur la propreté et la précision. »

      Andreas, le mentor de Stefan a grande confiance en son élève. Compte tenu des brillants résultats obtenus par Stefan lors des compétitions précédentes, il attend de lui qu'il se classe parmi les meilleurs participants de Göteborg. Comme l'explique Andreas: « Bien sûr, nous serions très heureux d'obtenir une médaille, mais nous ne souhaitons pas mettre de pression sur Stefan, nous voulons qu'il profite pleinement de son expérience à Göteborg. Il sait qu'il est bien préparé et ses 25 ans peuvent aussi être un avantage, car il ne se stresse plus aussi facilement que lorsqu'il était plus jeune. »

       
      DO NOT DELETE

      Euroskills 2016