Test d’ajustement

Test d’ajustement

  • La validation de l’ajustement est un volet essentiel de tout programme global de protection sur le lieu de travail. L’objectif est d’aider chaque utilisateur à choisir le bon produit, dans la bonne taille, et de le conseiller sur les conditions d’utilisation appropriées pour garantir le niveau de protection adapté contre les risques inhérents à son environnement de travail. Les principes de la validation de l’ajustement peuvent s’appliquer à n’importe quel EPI ; les méthodes reconnues de validation de l’ajustement (essais d’ajustement, ou fit tests en anglais) sont toutefois généralement utilisées pour les protections respiratoires étanches et les protections auditives et oculaires.


Comment la validation de l’ajustement peut-elle résoudre les problèmes d’adaptation ?

    • Volet essentiel de tout programme de protection sur le lieu de travail
    • Permet d’évaluer si un EPI donné convient à l’employé
    • Offre également une évaluation du niveau de confort, de compatibilité et d’adaptation globale pour l’utilisateur
    • Offre une opportunité de formation de l’employé sur l’utilisation et la bonne mise en place de l’EPI

La manière dont la validation de l’ajustement doit être mise en œuvre est abordée différemment selon les pays. Deux méthodologies clés ressortent néanmoins : les essais d’ajustement qualitatif et quantitatif.


Méthodes de test d’ajustement

  • Qualitatif : il s’agit simplement d’un critère de validation/rejet basé sur la réponse subjective de l’utilisateur

    • Offre un simple jugement de VALIDATION/REJET en fonction de l’évaluation subjective de l’utilisateur ou d’une mesure objective limitée, par exemple un test d’étanchéité de pression pour certains bouchons d’oreille préformés.
    • L’utilisateur décide si l’EPI lui convient ou non en fonction du goût/de l’odeur pour les protections respiratoires filtrantes par exemple.
  • Quantitatif : il s’agit de fournir des informations quantifiables et des valeurs chiffrées qui peuvent ensuite être interprétées au regard des risques inhérents à l’environnement de travail.

    • Offre une mesure objective du degré d’adaptation du produit.
    • Pour les protections respiratoires filtrantes, cette valeur est comparée à un niveau minimum de performance pour déterminer sa VALIDATION ou son REJET.
    • Pour les équipements de protection auditive, cette valeur détermine un Taux d’atténuation personnel (PAR).

Quelle est la différence entre vérification de l’ajustement et test d’ajustement ?

La validation de l’ajustement peut se faire soit par une simple vérification de l’ajustement, soit en suivant une méthode d’essai de l’ajustement. La vérification de l’ajustement est une méthode extrêmement simple qui consiste à contrôler si l’EPI est correctement mis en place sur l’utilisateur ; elle n’indique pas le niveau de protection de l’utilisateur.

  • Vérification de l’ajustement

    • Réalisée par l’employé/l’utilisateur chaque fois qu’il revêt l’EPI.
    • Bonne pratique qui donne une indication sur la bonne mise en place de l’EPI sur l’utilisateur.
    • La responsabilité de cette vérification incombe à l’employé.
    • Permet de détecter les erreurs grossières d’ajustement.
    • Des conseils sont donnés dans la notice d’utilisation.
  • Test d’ajustement

    • Test qui doit être réalisé chaque fois qu’un nouveau modèle d’EPI est choisi.
    • Confié à une personne compétente, désignée par l’employeur.
    • Cette responsabilité incombe à l’employeur et c’est une obligation imposée par la législation de certains pays.

Suivez-nous
Changer de site
France - Français