que respirez-vous

Risques respiratoires

Savez-vous ce que vous respirez ?


  • « C’est suffisant » ne suffit pas toujours

    Les valeurs limites légales d’exposition professionnelle (VLEP) autorisent généralement l’inhalation de 11 grammes d’oxyde de zinc par an.
    À titre d’illustration, ce tube contient au total 11 grammes de particules de fumées de soudage..

     

    Comment ?
    En respectant les valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) de 5 mg/m3 d’oxyde de zinc, un soudeur à plein temps peut inhaler jusqu’à 11 grammes de zinc chaque année.1

    Quelles sont les conséquences pour le corps ?


  • Effets immédiats des fumées de soudage sur la santé

    Irritation des yeux, du nez et de la gorge.

    • Vertiges.
    • Nausée.
    • Maux de tête.
    • Fièvre des fondeurs : fortes températures, frissons, courbatures, vomissements, faiblesse et fatigue.

    Ces effets sont plus fréquents après une période d’arrêt du travail (week-end, vacances, etc.).2

    Effets à long terme des fumées de soudage sur la santé

    • Problèmes pulmonaires, dont l’asthme, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), la pneumoconiose et d’autres fibroses pulmonaires (bérylliose pulmonaire, cobalt) et le cancer des poumons.3
    • Cancer du larynx et des voies urinaire4
    • Certaines fumées peuvent endommager les reins et le système nerveux, et provoquer des ulcères de l’estomac.4

    Source :

    1. sur la base d’un volume d’air respiré type de 20 litres par minute ou de 2 300 m3 d’air par an.
    2. « Prevalence and association of welding related systemic and respiratory symptoms in welders », Occupational & Environmental Medicine, El-Zein M., Malo J-L., Infante-Rivard C., Gautrin D., 2003;60:655-661.
    3. Article « Welding-Related Respiratory Diseases », (traduit de) Medycyna Pracy (Occupational Medicine), Wittczak T., Walusiak J., Pałczyński C., 2009;60(3):201-8.
    4. « Controlling Hazardous Fumes and Gases during Welding », OSHA Fact Sheet, U.S. Department of Labor, DSG FS-3647, mars 2013.

Réduction de l’exposition aux fumées sur votre lieu de travail

Toutes les fumées de soudage contiennent du gaz et/ou des particules. Pour réduire les niveaux d’exposition aux fumées au sein de votre installation, voici quelques étapes d’ordre général :

 

  1. Pouvez-vous modifier la méthode de travail pour réduire les contaminants ?
  2. Pouvez-vous utiliser une technique de soudage produisant moins de fumées ?
  3. Un système de ventilation et d’autres contrôles d’ingénierie doivent être utilisés.
  4. Si les étapes 1 à 3 ne sont pas applicables, ou lorsqu’elles ne peuvent pas permettre d’atteindre des niveaux d’exposition acceptables, une protection respiratoire individuelle doit être mise en place.

 


Étape 2

Poursuivez avec l’étape 2 pour une présentation générale du type d’équipement respiratoire individuel approprié à vos applications de soudage.

Suivez-nous
Changer de site
France - Français