Programme de contrôle de l'audition

Principes de base des tests audiométriques

Load Client Side - No
Web Loaded - false
UUID - 180cd54a-eee6-4b22-a7df-05e2766de7cf

Mise en place d'un programme de contrôle de l'audition (audiométrie)

Retour au CONTRÔLE DE L'AUDITION
Modèle de prestation

Les programmes de tests audiométriques peuvent être effectués de plusieurs façons différentes. Faire le meilleur choix dépend généralement de la connaissance des besoins de votre entreprise et de la compréhension des avantages et inconvénients des différents modèles et de la sélection de l'option la plus logique pour l'employeur et les employés.

En règle générale, les modèles largement utilisés peuvent être classés ainsi :
 

  • En interne : l'employeur dispose d'un espace, d'un équipement et d'un personnel dédié pour effectuer les tests d'audition sur place.
  • Fournisseur de services mobile : un fournisseur de services tiers se rend dans l'entreprise avec l'équipement et le personnel pour effectuer les tests, généralement dans une fourgonnette ou dans un véhicule médical.
  • Hôpital ou clinique médicale/d'audiologie hors site : les employés se rendent dans une installation hors site proposant des tests auditifs.
  • Combinaison : utilisation de deux modèles ou plus pour compléter les tests de référence, annuels et de suivi.

 

Le nombre de travailleurs testés chaque année est généralement un facteur dans lequel le modèle de prestation fonctionne le mieux.

Personnel

Les programmes de tests audiométriques ont besoin de personnes qualifiées pour effectuer ces contrôles de l'audition, ainsi qu'un professionnel, audiologiste ou médecin, pour assurer la supervision du programme et examiner les « audiogrammes à problème ». Le terme technicien en audiométrie ou conservateur de l'audition en milieu de travail décrit la personne qui effectue les tests. Les grandes entreprises peuvent avoir accès à des services de médecine du travail internes qui peuvent être en mesure d'effectuer des contrôles audiométriques. En l'absence de services internes, vous devrez contacter un service de médecine du travail approprié, que vous pouvez trouver auprès de votre association professionnelle locale.

Les audiologistes, médecins ou spécialistes en médecine du travail effectuent généralement des tests audiométriques.

Équipement

Si vous mettez en place un programme de test d'audiométrie interne, vous avez besoin de plusieurs instruments. La liste des équipements typiques comprend :


  • Audiomètre : Un appareil utilisé pour mesurer la sensibilité de l'audition avec des sons purs de différentes fréquences. L'audiomètre a des écouteurs qui doivent être calibrés. Il existe différents types d'audiomètres, y compris manuels, à microprocesseur et contrôlés par ordinateur.
  • Otoscope : Une lumière vive et une lentille grossissante permettent de voir l'oreille externe et le tympan. Il est utile connaître l'état du conduit auditif avant de procéder à un test d'audition et d'insérer un appareil de protection auditive.
  • Simulateur bio-acoustique : Un appareil spécialisé utilisé pour vérifier les performances de l'audiomètre. Le jour où le test doit être effectué, le technicien place les écouteurs sur le simulateur et vérifie rapidement les seuils d'audibilité. Les modifications des seuils du simulateur bio-acoustique peuvent indiquer un audiomètre défectueux. Les techniciens appellent souvent cet appareil « Bio Betty » ou « Oscar », noms utilisés par certains fabricants pour ces simulateurs.
  • Système de gestion de base de données audiométriques : Un logiciel commercial spécialement conçu pour collecter, analyser et stocker des données audiométriques et des informations sur la conservation de l'audition. L'utilisation d'un système de base de données audiométriques peut aider à l'archivage, à la production de rapports et à l'analyse des tendances.
  • Qu'est-ce qu'un « audiogramme à problème » ?

    Un audiogramme à problème est un audiogramme qui présente de grandes différences dans les seuils d'audition entre les deux oreilles, des configurations inhabituelles de perte auditive qui sont atypiques de la perte auditive due au bruit, et des audiogrammes qui ne sont pas reproductibles. De tels audiogrammes doivent être examinés par un professionnel comme un audiologiste, un ORL (otorhinolaryngologiste) ou autre médecin.

    Le superviseur professionnel guidera souvent l'employeur et/ou le technicien audiométrique à identifier les audiogrammes à problème.

  • Seuils anormaux

    Seuils anormaux

    Les seuils d'audition normaux se situent entre 0 et 25 dB (niveau d'audition, HL). Les seuils supérieurs à 25 dB HL sont en dehors de la plage normale et indiquent une perte de l'audition. Il existe des schémas typiques de perte d'audition, parfois associés à la cause de la perte d'audition. 

    Progression de la perte auditive :
    25 dB à 40 dB Perte auditive légère qui peut entraîner des difficultés à suivre les conversations dans des situations bruyantes.
    40 dB à 69 dB Perte d'audition modérée avec difficulté accrue de communication.
    70 dB à 90 dB Perte auditive sévère pouvant entraîner des difficultés de communication importantes dans la plupart des situations sans amplification.
    > 90 dB Perte d'audition profonde qui empêche une communication personnelle efficace sans amplification, lecture labiale et/ou langue des signes.

    Les seuils sont en dehors de la plage d'audition normale ou atypiques pour une type de perte d'audition sont considérés comme anormaux.

    Lorsque les seuils sont anormaux, une plus grande attention est nécessaire afin de déterminer la meilleure approche pour gérer les employés et leur perte d'audition.

  • Tests non valides

    Il arrive que les résultats des tests soient incomplets, non conformes aux exigences réglementaires ou ne représentent pas la capacité auditive réelle d'un travailleur. Les tests non valides ne peuvent pas être utilisés pour satisfaire aux exigences réglementaires et ne servent pas à identifier les premiers stades de la perte auditive due au bruit. Parfois, le test peut être répété pour corriger les erreurs, dues à des protocoles de tests incorrects ou à un dysfonctionnement de l'équipement. D'autres fois, un travailleur peut devoir être adressé à un audiologiste pour un test plus complet.

  • Modification du seuil de suivi

    Mesures prises par l'employeur pour détecter les déplacements de seuil – formation, meilleur réajustement, essais d'ajustement, examen des données d'exposition, évaluation des mesures de contrôle globales, etc.

    Les résultats du programme de tests audiométriques doivent être évalués afin de déterminer si les tests sont valables et s'il y a un changement de l'audition nécessitant des mesures de suivi.

    Si un changement du seuil d’audibilité est détecté, envisagez le plan d'action suivant :
     

    • Assurez-vous qu'une protection auditive est portée par tous les travailleurs exposés quotidiennement à un niveau sonore égal ou supérieur à 85 dB (A). Les travailleurs qui n'utilisaient pas d'appareils de protection auditive avant le changement du seuil d'audibilité doivent être équipés d'un appareil de protection auditive approprié, formés à son utilisation et son entretien et le porter chaque fois qu'ils sont exposés à un niveau sonore dangereux.
    • Vous devrez peut-être étudier l'appareil de protection auditive donné pour déterminer s'il convient à l'emploi et à l'utilisateur. Si tel n'est pas le cas, des protections auditives alternatives avec une atténuation appropriée doivent être fournies. Les travailleurs doivent être rééquipés et recyclés en appareils de protection auditive.
    • Si des tests supplémentaires sont nécessaires, ou s'il y a des raisons de croire que les appareils de protection auditive causent un problème médical, le travailleur doit être soumis à une évaluation de la sensibilité auditive ou médicale.
    • Le travailleur doit être informé de la nécessité d'un examen médical, s'il apparaît qu'il existe un problème médical qui n'est pas lié à l'utilisation d'un appareil de protection auditive.
  • REMARQUE IMPORTANTE : Cette information repose sur les exigences nationales actuellement sélectionnées. Les exigences peuvent être différentes en fonction des autres pays. Consultez toujours les instructions d'utilisation et respectez les lois et réglementations locales. Ce site Web contient un aperçu des informations générales et ne doit pas servir de base à la prise de décisions spécifiques. Le fait de lire cette information ne certifie pas la compétence en matière de sécurité et de santé. Les informations sont à jour à la date de publication, toutefois, les exigences peuvent changer à l'avenir. Cette information ne doit pas constituer une base unique, car son contenu s'accompagne souvent d'informations complémentaires et/ou de clarifications ainsi que de discussions. Toutes les lois et réglementations doivent être respectées. Plus d'informations sur les 3M™ E-A-Rfit™ sont disponibles ici. Vous pouvez également contacter votre représentant local 3M pour faire et organiser un essai.

    Contactez votre bureau 3M local pour plus d'informations.

Suivez-nous
Changer de site
France - Français