Contrôle du bruit

Contrôle du bruit sur le lieu de travail

Lorsqu'un bruit dangereux est présent sur le lieu de travail, déterminer si des mesures de contrôle du bruit peuvent être utilisées pour réduire les expositions des employés.

Peut-on contrôler le bruit ?

  • Hiérarchie des mesures de contrôle 3M

    Le concept d'une hiérarchie des mesures de contrôle est bien établi en matière de santé et de sécurité au travail. En termes simples, il est plus efficace d'éliminer ou de réduire la gravité d'un danger que de changer les façons de travailler des gens ou d'obliger les travailleurs à porter un équipement de protection.

    Par exemple, un employeur peut adopter une approche d'« achat silencieux », en spécifiant des équipements et des processus moins bruyants au cours de la phase de conception. Cependant, lorsque l'élimination du bruit n'est pas réalisable, il existe des approches pour réduire le risque de perte auditive, que ce soit par une solution technique ou l'application d'une politique administrative pour limiter l'exposition au bruit.

    Lescontrôles techniques impliquent de modifier les équipements, les processus ou l'environnement de façon à ce que moins d'énergie sonore soit créée ou transmise aux travailleurs. L'approche la plus efficace consiste souvent à identifier et traiter la source du bruit en se basant sur les résultats d'une enquête de contrôle du bruit.

    Lescontrôles administratifs sont des politiques conçues pour réduire l'exposition au bruit en limitant le temps que passent les travailleurs dans des zones très bruyantes. Ces politiques sont souvent nécessaires lorsque les contrôles techniques ne sont pas réalisables ou rentables. 

Points clés à retenir

  • Le contrôle du bruit :
     

    • Est considéré comme la méthode la plus efficace pour réduire les risques sonores.
    • Peut être réalisé en spécifiant un équipement silencieux pendant la conception du processus, en utilisant des contrôles techniques ou en mettant en œuvre des contrôles administratifs.
    • Peut permettre à une entreprise de réduire le nombre d'employés dans un programme de conservation de l'audition.
  • • Absorption

    • Pondération A

    • Achat silencieux

    • Amortissement

    • Isolement
    • Relevés du niveau sonore
    • Réflexion
    • Moyenne pondérée dans le temps

Les avantages du contrôle du bruit

  • Les avantages du contrôle du bruit

    Les employeurs qui contrôlent le bruit par différentes méthodes peuvent en bénéficier de nombreuses manières :
     

    1. Réduire le risque de perte auditive due au bruit et des effets associés sur la santé chez les employés.
    2. Éliminer ou réduire le coût et le temps consacrés à la mise en œuvre d'un programme de conservation de l'audition lorsque l'exposition au bruit des employés est inférieure à votre niveau d'action national grâce aux efforts de contrôle du bruit.
    3. Diminuer la dépendance aux appareils de protection auditive.
    4. Envisager plus d'options pour les dispositifs de protection auditive appropriés.
    5. Aider à améliorer la communication en face-à-face et par radio, grâce à une réduction des bruits de fond interférant avec la parole.
    6. Respecter facilement les réglementations nationales sur l'exposition au bruit en milieu de travail.
    7. Montrer aux employés que votre engagement envers la réduction des risques sonores est sérieux.

webLoaded = "false"

Pour commencer avec le contrôle du bruit

Même si vous choisissez de consulter un ingénieur spécialisé dans le contrôle du bruit pour évaluer votre situation et concevoir des solutions, il est très utile d'impliquer les employés qui travaillent dans des zones bruyantes dans le cadre d'un travail d'équipe afin de trouver des moyens de réduire le bruit. Un consultant peut apporter des connaissances techniques exceptionnelles, mais les personnes qui passent leurs journées dans le bruit peuvent apporter certaines solutions parmi les plus pratiques et les plus simples, car elles connaissent bien les processus et les équipements.

  • Cela peut sembler évident, mais le contrôle d'un bruit dangereux sur le lieu de travail ne peut réellement commencer que lorsque l'employeur a effectué une évaluation du risque sonore et analysé les résultats. En surveillant le bruit dans différentes zones de l'entreprise et en effectuant des mesures du niveau sonore sur différents processus, tâches et outils, les employeurs peuvent collecter les données nécessaires pour identifier les groupes de travailleurs et les zones qui nécessitent des contrôles plus fréquents et voir où et comment dépenser les ressources relatives au contrôle du bruit afin d'obtenir les meilleurs résultats. Une enquête plus détaillée du contrôle du bruit peut alors être effectuée pour identifier et traiter les sources du bruit et choisir la solution de contrôle du bruit la plus appropriée.

  • Rendre l'équipement et les processus moins bruyants lors de la conception et de la fabrication est plus efficace et économiquement plus rentable que la mise en œuvre ultérieure des contrôles du bruit. Acheter « silencieux » est le type de prévention par une approche de la conception qui met l'accent sur l'élimination et le contrôle du danger en spécifiant des machines ou des outils qui créent moins de bruit. Cela est réalisé lors de la conception d'un nouveau processus de production ou du remplacement d'un équipement ou de processus plus anciens.

  • La hiérarchisation des contrôles du bruit est une étape importante vers l'obtention de résultats plus économiques. Bien qu'il semble logique d'attirer l'attention sur la source de bruit la plus élevée de votre entreprise, il est possible que vous réduisiez davantage l'exposition au bruit des employés en contrôlant d'abord le bruit dans les zones les plus proches de là où travaillent un plus grand nombre d'employés. Certains contrôles du bruit sont relativement peu coûteux, et en cas de succès, peuvent bénéficier d'un soutien considérable de la part des employés et de la direction.

  • Il est souvent nécessaire de mettre en œuvre une approche à plusieurs volets impliquant à la fois des contrôles techniques et administratifs
     

    • Les contrôles techniques peuvent inclure des modifications de la source du bruit ainsi que du passage du bruit. Un ingénieur en contrôle du bruit peut vous aider à évaluer l'efficacité des différents contrôles pour votre situation sonore particulière, notamment : les isolateurs, les enceintes, les amortisseurs, les absorbeurs et les barrières.
    • Les contrôles administratifs peuvent être moins compliqués d'un point de vue technique, mais être perturbants s'ils impliquent des modifications importantes dans les horaires et le déroulement du travail. Il n'est pas nécessairement difficile d'établir des limites de temps pour les employés travaillant dans certaines zones ou effectuant des tâches spécifiques, mais leur application peut créer une complexité supplémentaire dans votre PCA.
  • Les employeurs sont tenus de contrôler le bruit comme indiqué dans la directive européenne 2003/10/CE relative aux agents physiques (bruit). Démontrer que la faisabilité technique d'une solution de contrôle du bruit peut être assez simple, mais les aspects économiques impliqués peuvent être plus difficiles à évaluer.

    Les critères à prendre en compte sont :
     

    • La diminution du niveau sonore pouvant être obtenue grâce à un certain contrôle du bruit est-elle suffisamment significative pour justifier le coût par rapport au coût d'un programme de conservation de l'audition ?
    • Quels sont les coûts initiaux de l'installation et les coûts à long terme relatifs à la maintenance du ou des contrôles ?
    • Quels effets les contrôles auront-ils sur les processus dans votre entreprise et le flux de travail ? Quel impact cela aura-t-il sur l'efficacité ?
  • Une fois les contrôles en place, effectuer des mesures du bruit périodiquement pour vérifier et documenter les résultats. Établir un calendrier pour surveiller l'efficacité des matériaux et mécanismes de contrôle du bruit à mesure qu'ils vieillissent et, potentiellement, qu'ils se détériorent avec le temps en raison de l'usure. Chaque fois que des modifications sont apportées aux processus et à la production, examiner les effets possibles des contrôles du bruit existants.


Exigences

  • Exigences de contrôle du bruit

    Ce qui est nécessaire ?

    Les valeurs limites d'exposition et les valeurs d'exposition déclenchant l'action sont détaillées dans la directive européenne 2003/10/CE relative aux agents physiques (bruit). Des protections auditives adaptées doivent être mises à disposition des employés en cas d'atteinte de la valeur d'exposition inférieure, et être impérativement appliquées en cas d'atteinte de la valeur d'exposition supérieure. L'utilisation de protections auditives en cas d'atteinte de la valeur limite est clairement expliquée.

  • Ingénieur en contrôle du bruit

    Utilisation d'une protection auditive comme alternative aux contrôles techniques

    Si le bruit ne peut pas être contrôlé à la source dans les limites d'expositions autorisées décrites dans la directive européenne 2003/10/CE relative aux agents physiques (bruit), les employeurs doivent fournir des appareils de protection auditive appropriés et s'assurer qu'ils sont utilisés dans les zones désignées. Le document d'orientation européen EN 458:2016 fournit des informations complètes sur le processus de sélection, d'utilisation et d'entretien des protections auditives. L'essai d'ajustement est inclus dans le document d'orientation européen comme moyen d'améliorer les performances sur le terrain des protections auditives, et 3M le recommande fortement comme programme de formation et de motivation important.

Principes de base du contrôle du bruit

Principes de base du contrôle du bruit

 

Dans le sens le plus élémentaire, limiter l'exposition aux bruits des employés peut être effectué en appliquant des contrôles à la source, au passage ou au récepteur du bruit.

 

  • Source
    La source du bruit est un objet vibrant, une machine ou un outil qui crée des vibrations durant l'opération et qui émet des bruits dans la zone de travail.

    Passage
    Le bruit se propage dans l'air, bien sûr, mais aussi à travers des matériaux solides tels que les sols, les murs et les fenêtres.

    Receveur
    Dans la conservation de l'audition, le receveur est le travailleur.

  • Exemple de contrôlel administratifs du bruit

    Les contrôles administratifs sont des politiques conçues pour réduire l'exposition au bruit en limitant le temps que passent les travailleurs dans des zones très bruyantes. Ces politiques sont souvent nécessaires lorsque les contrôles techniques ne sont pas réalisables ou rentables.

    Par exemple, un employeur peut adopter une approche d'« achat silencieux », en spécifiant des équipements et des processus moins bruyants au cours de la phase de conception. Cependant, lorsque l'élimination du bruit n'est pas réalisable, il existe des approches pour réduire le risque de perte auditive, que ce soit par une solution technique ou l'application d'une politique administrative pour limiter l'exposition au bruit.

    Source
     

    • Faire fonctionner des équipements et des processus bruyants lorsque moins d'employés sont présents, par exemple la nuit
    • Désactiver les sources de bruit entre les tâches ou lorsque des employés sont présents

    Passage
     

    • Restreindre l'accès aux zones bruyantes

    Receveur
     

    • Alterner les employés dans et hors de la zone de bruit pendant la journée
    • Définir des limites de temps pour certaines tâches ou utilisation d'outils bruyants
  • Exemples de contrôles du bruit techniques

    Les contrôles techniques impliquent de modifier les équipements, les processus ou l'environnement de façon à ce que moins d'énergie sonore soit créée ou transmise aux travailleurs. L'approche la plus efficace consiste souvent à identifier et traiter la source du bruit en se basant sur les résultats d'une enquête de contrôle du bruit.

    Source
     

    • Entretenir régulièrement les outils et équipements (tels que la lubrification des engrenages, le remplacement des joints, etc.)
    • Réduire les vibrations dans la mesure du possible
    • Modifier le processus ou la méthode de production tel que le changement de :

      • la vitesse
      • la pression
      • des contrôles mécaniques
      • la direction du débit d'air

    Passage
     

    • Isoler la source du bruit en utilisant des ressorts ou des tampons pour empêcher le bruit de traverser les sols ou les murs
    • Accéder à la source du bruit
    • Placer une barrière entre la source du bruit et l'employé
    • Isoler l'employé de la source dans une chambre ou une cabine
    • Installer des matériaux d'insonorisation pour réduire la transmission directe du son ou la réflexion

    Receveur
     

    • Utiliser des écrans vidéo ou des télécommandes pour permettre aux employés d'utiliser l'équipement à un endroit éloigné des sources de bruit
    • Former les employés à utiliser des outils ou accomplir des tâches de façon à créer moins de bruit
    • Exiger des employés qu'ils portent des protections auditives

Types de contrôles techniques

Images sur le contrôle du bruit utilisées avec l'aimable autorisation de l'Associates in Acoustics, Inc.

  • Isolation sonore

    Isolation

    • Des ressorts, de la mousse ou d'autres matériaux d'amortissement sont utilisés pour réduire la transmission du son des sources de bruit aux sols, murs ou équipements connectés.
    • Par exemple, des ressorts installés sur chaque support d'un moteur monté sur le sol réduisent l'énergie sonore transmise au sol et au reste du bâtiment.
  • Atténuation des sons

    Amortissement

    • Placer des matériaux tels que de la mousse, de la résine ou du ruban adhésif sur un objet ou le modifier pour qu'il vibre moins.
    • Par exemple, recouvrir l'extérieur d'un bac métallique avec de la résine afin de réduire les vibrations causées par la chute des pièces dans le bac
  • Réflexion sonore

    Réflexion

    • Des barrières ou des cloisons sont installées dans le passage du son pour détourner le son des employés
    • Par exemple, placer un mur ou une enceinte autour d'un compresseur afin que les employés puissent travailler à proximité avec une exposition au bruit moins directe
  • Remplacement du son

    Remplacement

    • Remplacement ou modification des composants d'un système bruyant pour réduire le bruit
    • Par exemple, changer pour une buse d'air plus silencieuse ou remplacer des roues en acier sur un chariot par des roues en caoutchouc silencieuses
  • Modification sonore

    Modification

    • Modifier un processus pour le rendre moins bruyant
    • Par exemple, réduire la distance entre les pièces et le bac dans lequel elles tombent pour faire moins de bruit
  • Absorption du son

    Absorption

    • Matériaux d'insonorisation placés dans une zone pour réduire la réflexion et l'accumulation de son
    • Par exemple, des carreaux acoustiques sont posés sur une surface dure pour réduire la réflexion du son dans une pièce

Au-delà des principes de base

Les avantages d'un contrôle du bruit efficace (décrit ci-dessus) peuvent être étendus en mettant en œuvre une politique d'achat silencieux.

  • Contrôle du bruit efficace

    Pourquoi acheter silencieux ? Adapté du NIOSH* américain
    La perte auditive due au bruit peut être évitée si les niveaux d'exposition au bruit quotidiens sont réduits aux limites d'exposition quotidiennes définies dans la directive 2003/10/CE relative aux agents physiques (bruit). L'achat silencieux peut aider les employeurs à rester sous les niveaux d'exposition autorisés. La spécification d'outils et de processus moins bruyants au cours de la phase de conception peut aider les employeurs à éviter des contrôles de bruit coûteux une fois les achats et les engagements à long terme effectués.

    Les avantages de l'achat silencieux
     

    • Réduire le risque de perte auditive.
    • Réduire les coûts à long terme des tests audiométriques, de l'équipement de protection individuelle et de l'indemnisation des travailleurs. Ces économies sont applicables à une grande variété de machines et d'équipements.
    • Aider les entreprises à se conformer aux réglementations européennes et nationales.
    • Réduire l'impact du bruit sur la communauté.

    Estimation des économies de coûts
    Les outils que vous pouvez utiliser pour évaluer le rapport coût-efficacité d'une approche d'achat silencieux sont disponibles en cliquant ici.

    Exemples de stratégies de contrôle efficaces
    Le programme de récompenses Safe-In-Sound reconnaît les employeurs et autres organisations qui ont réussi à mettre en œuvre des programmes de prévention de la perte auditive et ont appliqué des approches innovantes pour contrôler l'exposition au bruit des employés. Pour en savoir plus en ligne sur www.safeinsound.us.


Y avez-vous réfléchi ?

    • Organiser un « concours de contrôle du bruit » en engageant vos agents de maintenance à trouver des solutions aux problèmes de bruit identifiés par votre personnel
    • Contrôler les fuites dans les systèmes qui utilisent de l'air comprimé pour réduire les coûts énergétiques et réduire l'exposition au bruit
    • Quel est le coût annuel de votre programme de conservation de l'audition par travailleur ? Combien pouvez-vous économiser en réduisant l'exposition au bruit en dessous du niveau d'action ?
    • Démarrer une politique d'achat silencieux pour qu'aucune source de bruit supplémentaire ne soit introduite dans vos zones de production
    • Fixer un objectif pour réaliser un ou plusieurs contrôles du bruit par an
    • Mesurer le bruit après un contrôle du bruit est-il mis en œuvre pour suivre le succès du projet ?
    • Créer un registre de tous les contrôles du bruit
    • Mise à jour des rapports d'exposition au bruit des employés pour refléter les nouveaux résultats et le moment où ils ont pris effet
    • Faire un plan stratégique pour réduire les expositions au bruit dans le temps, en s'attaquant d'abord aux priorités les plus élevées
  • REMARQUE IMPORTANTE : Cette information repose sur les exigences nationales actuellement sélectionnées. Les exigences peuvent être différentes en fonction des autres pays. Consultez toujours les instructions d'utilisation et appliquez les règlements nationaux. Ce site Web contient un aperçu des informations générales et ne doit pas servir de base à la prise de décisions spécifiques. Le fait de lire cette information ne certifie pas la compétence en matière de sécurité et de santé. Les informations sont à jour à la date de publication, toutefois, les exigences peuvent changer à l'avenir. Cette information ne doit pas constituer une base unique, car son contenu s'accompagne souvent d'informations complémentaires et/ou de clarifications ainsi que de discussions. Toutes les lois et règlementations nationales applicables doivent être suivies.

    Contactez votre bureau 3M local pour plus d'informations.

Suivez-nous
Changer de site
France - Français